Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le tour d'Islande à vélo en 24 jours

Le tour d'Islande à vélo en 24 jours

1200 km sur route et à travers pistes


préparatifs

Publié par michael sur 21 Avril 2013, 18:27pm

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/50/Volcanic_system_of_Iceland-Map-fr.svg/726px-Volcanic_system_of_Iceland-Map-fr.svg.png

Ca y est. L’Islande, c’est pour cette année!

Enfant, j’ai eu la chance faire l’ascension du Stromboli et l’admirer cracher sa lave de nuit : quel spectacle!
 
J’ai pu en visiter certains en Europe dont l’Etna et ceux des îles Eoliennes.
L’Islande, finalement assez proche de chez nous et abordable en avion, se devait d’être ma prochaine étape, ce sera pour le mois de juin!
 
Depuis maintenant 1 mois, les billets de train pour pour rallier Paris et d’avion pour Reykjavik sont achetés, les préparatifs sont faits.

 En vélo

Pourquoi le vélo et pas la voiture ou le bus? En vélo, je serai libre d’aller où je le souhaite,en n’ayant presque aucune contrainte de temps (si ce n’est la date du retour en France!), j’aurai le temps d’apprécier les paysages, avec peu ou pas de touristes sur les sites visités : tant d’ingrédients recherchés pour réussir des vacances qui seront sûrement pleines.

Quand?

Le voyage se déroulera du 6 au 29 juin. Encore un peu tôt dans la saison (je risque de rencontrer de la neige en cours de route). Les températures sont relativement douces, il ne devrait pas trop pleuvoir et surtout il fait jour 24h/24…on verra bien! Les touristes ne devraient pas encore être là, donc ce sera calme! (surtout dans le Landmannalaugar qui est prisé des voyageurs). 

courbe_tempcourbe_pluviocourbe_soleil

Comment?

Le voyage se fera en solitaire, en autonomie et en vélo.

Le choix du modèle du vélo est important. Celui-ci se doit d’être fiable (je n’imagine pas casser ma monture en plein milieu du désert islandais et à 100 km de la première habitation!), confortable, et capable de suporter 35 kilo d’habits, nourriture, tente, sac de couchage, … 

Pour pouvoir voyager facilement (métro, train, avion et peut-être bus si nécessaire), le vélo ne semble pas la meilleure solution, sauf s’il est pliable!

un vélo pliable en Islande?

Oui, en cherchant bien (très bien même…) il existe un modèle de vélo pliable très robuste et fait pour des chemins tout terrain (dans mon cas des pistes de cendres volcanique).

Par contre, difficile, voire impossible de se le procurer en France. J’en ai donc fait importer un d’Angleterre :

paratrooperprolg

Il est aujourd'hui muni muni de quelques sacoches étanches (Ortlieb) qui seront fermement attachées sur un joli porte-bagages.

La nourriture?

lyo

3000 kcal par jour. le plus léger possible et qui prend le moins de place!

ce qui est sûr, c’est que ce ne sera pas un voyage gastronomique…

Je compte donc manger du lyophilisé pendant un mois couplé avec des fruits secs et tout ce que je pourrais trouver de calorifiques dans les quelques magasins que je croiserai (cacahuètes, paté de caviar, …)

J’aurai avec moi un réchaud primus maintes fois utilisé en condition bivouac (en spéléo ou en randonnée).

Comme on peut voir, je pars avec beaucoup de repas lyophilisés. Je vais en empaqueter une partie et dès mon arrivée à Reykjavik, j’irai à la compagnie de bus pour faire
expédier une partie de mon stock de nourriture (lyophilisé + acheté à Reykjavik) dans un refuge du langmannalaugar. Apparemment, ce système fonctionne bien (y a intérêt, sinon que vais je manger!?)

vos colis peuvent être expédié dans n’importe quel refuge desservi par les bus :

Kort_2012

Pour info, ils peuvent aussi stocker (prix à vérifier) du matériel durant toute la durée de votre séjour.

Le parcours

Gros dilemme, je ne suis aujourd’hui même pas encore sûr des endroits où je me rendrai.

Au départ, je comptais traverser l’Islande par la F35 et redescendre par une parallèle.

Aujourd’hui, je compte me concentrer sur le sud, la région du Laki, le Landmannalaugar, lac Langisjor, Porsmörk, les lacs veidivotn, fjallabak…

Quelques randonnées sont prévues si je peux laisser le vélo en toute sécurité (Landmannalaugar, Sveinstidur…)

donc le parcours n’est pas encore arrêté et il changera sûrement aussi en cours de route! (d’où l’intérêt d’être en autonomie).

Pour m’aider à faire mon choix, je me documente sur de nombreux sites présents sur internet (voir liens)
mais aussi de cartes achetées par internet (nostromoweb.fr)

achat de 2 cartes de randonnée au 1/100000 spécifiques aux régions que je vais visiter et une carte plus générale du centre de l’Islande, au cas où mon parcours change en cours…

http://marc.dambry.pagesperso-orange.fr/index_fichiers/sansnom2_fichiers/Biking_Iceland.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents